[Tuto] Mon installation et post-installation Manjaro

l’Almanet doLys Gnu/Linux – Open Source – Entreprises Forums L’almanet doLys Open Source [Tuto] Mon installation et post-installation Manjaro

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Articles
  • #708
    nam1962
    Maître des clés

    Manjaro est une distribution Linux intéressante à installer pour avoir une maintenance continue et les versions les plus à jour des logiciels !

    5167332

    Basée sur Arch Linux, elle a une excellente gestion des pilotes.

    Bien sûr j’utilise sa version Xfce (vous me connaissez : je trouve que c’est l’environnement le plus stable, léger et adaptable aux besoins et goûts de chacun) !

    Voici donc les choses à faire et mes trucs pour optimiser Manjaro.

    • Pour l’installer, soit on grave sur un DVD (avec Brasero par exemple), soit il vous faudra avoir une clef USB de 2 Go mini.

    Puis brancher la clef sur votre ordi et la repérer (elle s’appelle sdX il faut trouver X)

    lsblk

    ou  :

    sudo fdisk -l

    Et cloner le fichier iso sur la clef (la clef sdX, pas une partition sdX1)

    sudo cp /home/le-chemin-vers/ma-manjaro.iso /dev/sdX && sync

    ou, si pour une raison quelconque la clef faisait de la résistance :

    sudo dd bs=4M if=/home/le-chemin-vers/ma-manjaro.iso of=/dev/sdX && sync
    • Quand vous aurez lancé votre session live et constaté que Manjaro fonctionne sur votre ordi, vous pouvez passer à l’installation.
      Choisissez bien l’installateur graphique !
    • Si, comme moi vous avez eu la précaution de faire un /home séparé, n’oubliez pas de passer par « Gérez vos partitions et choisissez où installer Manjaro (avancé)« , d’y bien reprendre votre identifiant (et votre mot de passe pour simplifier).
    • Ensuite, l’install est classique, Manjaro a un wiki très complet qui vous éclaire sur plein de points.
    • Vous voudrez aussi sûrement la « traduction » de Pacman qui est un poil moins intuitif qu’apt-get (pour ceux qui viennent du monde *buntu/debian) 😉

    Post-installation

    Premier point : cocher tout ce que vous trouvez utile dans le menu « applications » de l’installeur : celui-ci est très complet et pratique.

    • Si vous avez une version Xfce comme moi, on commence par compléter l’installation de xfce4 :
    sudo pacman -S xfwm4-themes
    

    Pour le post install, j’ai ajouté un raffinement pour la swappiness comme je le fais sur ma finalisation Xubuntu :

    • sudo rm /etc/sysctl.d/100-manjaro.conf
      sudo rm /etc/sysctl.d/99-swappiness.conf
      echo vm.swappiness=5 | sudo tee -a /etc/sysctl.d/99-sysctl.conf 
      echo vm.vfs_cache_pressure=50 | sudo tee -a /etc/sysctl.d/99-sysctl.conf 
      sudo sysctl -p /etc/sysctl.d/99-sysctl.conf
      
    • Pour optimiser la swap, installons aussi systemd-swap
    • Pensons aussi à vérifier que les microcodes intel sont bien installés (si on a un processeur Intel évidemment 😉 ) :
    sudo pacman -S intel-ucode
    

    note : dans de rares cas le microcode intel a l’effet inverse de celui escompté et ralentit le système, il suffit alors de le désinstaller

    • Assurons-nous de la prise en compte des imprimantes
    sudo pacman -S manjaro-printer cups cups-filters cups-pdf cups-pk-helper system-config-printer
    • Pour améliorer la vitesse de téléchargement, si vous avez un ordi récent et une bonne connexion : cliquez ici
    • Puis j’ai installé les mêmes applications et thèmes directement dans le gestionnaire de paquets de Manjaro : pamac.
    • Pamac apparait normalement dans la zone de notification, il contient le gestionnaire de mises à jour et le gestionnaire de paquets (accessibles d’un clic droit sur son icône).Capture d’écran_2015-06-15_15-32-51Je l’ai réglé pour avoir accès à AUR (Arch User Repository) (qui remplace  PPA pour les lecteurs qui viennent de Xubuntu )

    Pour mémoire voici ce que je recommande.

    Navigateur : Firefox et ses réglages optimaux
    Falkon (ex-qupzilla)  en navigateur de secours (je teste aussi Beaker-browser, navigateur peer to peer)

    Client Mail : Thunderbird et sa finalisation

    Bureautique : LibreOffice (j’install libreoffice-fresh pour avoir la version la plus à jour) – Evince – Calibre

    Développement : Gedit (+plugins) – Idle

    Infographie : Gimp et l’extension gimp-plugin-gmic – Pinta – Fotowall – Shotwell – Inkscape – Glabels

    PtoP : Qbittorrent (pour sécuriser Qubittorrent, pensez à recopier le script de Metalux , enregistrez le en tant que qbt-multi-blocklists.sh  puis rendez-le exécutable et lancez-le via le terminal en passant :

    sudo chmod u+x /lecheminvers/qbt-multi-blocklists.sh
    sh /lecheminvers/qbt-multi-blocklists.sh
    

    Pour le rendre persistant, il faut remplacer qubittorrent par le chemin du script dans /usr/share/applications/qBittorrent.desktop

    Polices de caractères : Voir le tuto de l’almanet sur l’installation de fonts sous Linux

    Communication en ligne : https://apear.in

    Les logiciels venant de  Flatpak :

    sudo pacman -S flatpak

    Puis pour Skype :

     flatpak install skype 

    Pour Discord :

    flatpak install discord

    Pour Drawing (super outil de dessin simple)

    flatpak install drawing

    Pour Uberwriter (outil de markdown super élégant) :

    flatpak install uberwriter

    Pour les mises à jour de flatpak, installez fpakman si il ne l’est déjà

    sudo pacman -S fpakman

    Assistance en ligneAnydesk  ou DWservice

    FTP : FileZilla

    Multimedia : AvideMux – Openshot – Quodlibet – Gradio – Parole – Handbrake – Brasero – Kazam

    Sauvegardes : BackInTime à préférer à Deja-Dup

    Système : Tlp –  Synapse

    Sécurité : Gsmartcontrol (Smartmontools) – Gufw – Clamav

    Gestion, formatage, partitionnement de disques : – gnome-disk-utility – gparted

    Pour Clamav il faut passer par là, https://wiki.manjaro.org/index.php?title=Clamav puis :

    touch /var/lib/clamav/clamd.sock
    chown clamav:clamav /var/lib/clamav/clamd.sock
    

    Compression/décompression d’archives : file-roller – unace – unrar – p7zip  -sharutils – uudeview

    Thème d’icônes : Faenza – Nitrux – Numix

    Dock : Plank (ca m’est indispensable)

    Surveillance des variables système : conky-manager

    yay -S conky-lua conky-manager
    

    Puis je vais chercher ce pack de thèmes ci, celui-là et son complément – l’utilisation de conky-manager est très simple !


    * Deux commandes qui devraient simplifier la vie avec les imprimantes (La première lance le serveur d’impression, la seconde permet de retrouver l’imprimante sur le réseau)

    sudo systemctl enable --now cups.service
    sudo systemctl enable --now avahi-daemon
    • Gufw et tlp sont installés par défaut dans Manjaro, activons les avec:
    sudo tlp start
    sudo systemctl enable tlp
    sudo systemctl enable tlp-sleep
    

    et

    sudo ufw enable
    sudo systemctl enable ufw
    

     

    • A titre de coquetterie, comme j’aime bien le curseur de souris blanc de Xubuntu, j’ai cherché « xcursor » dans le gestionnaire de paquets, et installé xcursor-vanilla-dmz qu’il vous suffit ensuite de sélectionner dans les thèmes de la souris.  🙂

     

     

    • Dans le tableau de bord, chacun a ses choix, mais  je considère comme indispensable d’avoir capture d’écran que je règle (clic droit propriétés) sur « sélectionner une zone »,Pour activer l’impression d’écran (qui ne l’est pas toujours), allez dans (Paramètres] – [Clavier] – [Raccourci d’applications] et entrez un nouveau raccourci :
       xfce4-screenshooter -f

      ..que vous attribuez, bien sûr à la touche [imp écr] (ou [prtscr])

    • J’utilise aussi (et surtout) Flameshot (qui a parfois des coquetteries)
    • Pour bien mettre les traductions, vous pourrez faire deux choses :
    • Pour Firefox :
    sudo pacman -S firefox-i18n-fr
    
    • Puis allez dans [Paramètres] – [Manjaro gestionnaire de paramètres] et sur l’onglet « Paquets linguistiques disponibles » cliquez sur « Appliquer » en bas à droite.
    • J’en ai profité pour aller dans « Noyau » pour installer la dernière version. Pas forcément le bon choix pour tout le monde, mais, justement, ce choix de noyau est très utile !
    • Pour régler les débats entre QT et GTK+, après conseils avisés des membres du forum Manjaro, j’ai passé un petit:
    echo QT_STYLE_OVERRIDE=gtk+ | sudo tee -a /etc/environment
    
    • J’ai aussi installé quelques polices complémentaires (on utilise yay pour aller sur le dépôt AUR) :
    yay -S ttf-ms-fonts
    

     

    Puis il faut vérifier l’apparence dans les paramètres :

    Capture d’écran_2015-06-16_12-19-47

    • Si vous aidez en ligne ou vous faîtes aider, vous utilisez peut être Anydesk, il est directement disponible sur AUR, pour le rendre opérationnel, installez le par Pamac ou par :
    yay  -S anydesk
    

    Comme j’ai des disques durs WD, j’ai calmé le Load Cycle Count : https://dolys.fr/forums/topic/truc-calmer-cycles-de-chargement-tetes-disques-wd/

    Si, comme moi, vous n’utilisez pas le bluetooth, vous accélérerez le démarrage en créant un blacklist.conf :

    gedit admin:///etc/modprobe.d/blacklist.conf

    et ajoutant dedans :

    install bluetooth /bin/false 

    Petit bonus, si vous voulez des sons système : https://dolys.fr/forums/topic/tuto-sons-systeme-xfce/ (ce n’est pas grand chose, c’est juste pour ceux qui se sentent seuls la nuit :P)

    Voilà !

    Chez moi ça donne çà :

    Capture d’écran_2015-06-14_14-31-01

    ou ceci :

    Capture d’écran_2015-07-06_22-15-19

    Notez qu’une application ouverte utilise tout l’écran (cf vidéo ci dessous) :

    Capture d’écran_2015-07-06_22-16-53

    Manjaro apparaît comme très rapide à installer, très stable et très à jour (c’est la philosophie Arch Linux, cela dit, cela peut parfois aller un peu vite et bugger) ;  la maintenance semble des plus simples et avec la rolling release, sans étape problématique.

    Si vous aimez les interface graphiques, vous pouvez avoir accès à une logithèque simplifiée (moins riche que pamac ou octopi) : gnome-software.

    sudo pacman -S gnome-software

    Pour les mises à jour je les fais via l’interface graphique, mais de temps à autre je passe :

    sudo pacman-mirrors -f5 && sudo pacman -Syyu
     yay -Sua

    Si, pour une raison inconnue, ça coince, je passe le redondant :

    sudo pacman-mirrors -f5 && sudo pacman -Syyuu && sudo pacman-optimize && sudo sync && yay -Syyua
    

    Ou plus simple :

    pamac update --force-refresh --aur

    En (très rare) cas de gros blocage (qui peut apparaître sur un ordinateur pas mis à jour pendant trop longtemps), je passe l’un après l’autre (successivement, en repassant par le précédant après le suivant, jusqu’à aucun message d’erreur) :

    sudo pacman -Sy archlinux-keyring manjaro-keyring
    sudo pacman-key --populate archlinux manjaro
    sudo pacman-key --refresh-keys

    Si un nouveau paquet s’avérait problématique il est tout à fait possible de le repasser temporairement en version précédente avec le petit programme « Downgrade » qu’on installe avec :

    sudo pacman -S downgrade

    Et quand j’y pense, je nettoie les vieux paquets qui traînent avec :

    sudo paccache -rvk3
    sudo pacman -Sc

    Si d’aventure les devs se sont précipités puis ravisés et que vous vous retrouvez avec des paquets installés plus récents que ceux des dépôts :

     sudo pacman-mirrors -G && sudo pacman -Syyuu

    Si vous avez installé des paquets via Snap ou Flatpak pensez à leur mise à jour :

    sudo snap refresh 
    flatpak update

    Touche finale : accélérer le chargement de certaines applis en amendant votre fichier hosts (crédit à andso ) Entrez dans le terminal toute la ligne de commande qui suit (merci à nany pour la syntaxe) :

    echo -e "VOTRE ANCIEN FICHIER HOSTs\n" ; cat /etc/hosts ; S="localhost" ; R="localhost "$(cat /etc/hostname) ; sudo sed -i "s/$S$/$R/" /etc/hosts ; echo -e "\nVOTRE NOUVEAU FICHIER HOSTs\n" ; cat /etc/hosts

    Pour la finalisation du bureau, vous pouvez regarder ici :

    Il y a un forum français très réactif, également !
    P.S. Si, comme moi, vous installez du GNU/Linux chez vos relations, pensez à vous faire une grosse clef UBS « couteau suisse » avec Easy2Boot, histoire d’avoir sous la main les distributions et variantes qui vont bien !

    [Note] – Si comme moi vous êtes habitués à utiliser parfois la commande top pour savoir quel programme consomme, sous Arch Linux, top a une configuration par défaut peu parlante, pour la régler, jetez un coup d’oeil ici !

    Maintenant que vous savez faire et que vous savez ce que vous voulez, vous pouvez appliquer une grande partie de manière plus automatisée

    Bonus : amusez vous à passer

    sudo lshw
    lsblk
    lsblk -m
    

    La première commande listera tous les détails  de votre ordinateur,  la seconde votre partitionnement, la troisième les propriétaires et privilèges des partitions.

    Pour vous amuser avec le terminal : https://dolys.fr/forums/topic/fantaisies-terminal-linux/

    En bonus, pour que votre terminal justifie du nom de pacman !

    Bonus 2 : Si vous voulez explorer votre ordinateur à partir du navigateur, entrez

    file:///home/

    dans la barre d’adresses 😉

    😉

    – une version en script de ce tuto est disponible ici, n’hésitez pas à y contribuer !

    Un jeune site que j'aime bien, la ferrari du T-shirt ...bio en plus : GoudronBlanc

    #11342
    jibel
    Modérateur/modératrice

    OK mais certaines commandes ne passe pas avec « yay -Sua » et avec « yaourt » il faut que cela soit installable? @ pluche 😉

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.