[Tuto] Mon installation et post-installation Manjaro

l’Almanet doLys Gnu/Linux – Open Source – Entreprises Forums L’almanet doLys Open Source [Tuto] Mon installation et post-installation Manjaro

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par nam1962 nam1962, il y a 11 mois et 3 semaines.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #708
    nam1962
    nam1962
    Admin bbPress

    Manjaro est une distribution Linux intéressante à installer pour avoir une maintenance continue et les versions les plus à jour des logiciels !

    5167332

    Basée sur Arch Linux, elle a une excellente gestion des pilotes.

    Bien sûr j’utilise sa version Xfce (vous me connaissez : je trouve que c’est l’environnement le plus stable, léger et adaptable aux besoins et goûts de chacun) !

    Voici donc les choses à faire et mes trucs pour optimiser Manjaro.

    • Pour l’installer, soit on grave sur un DVD (avec Brasero par exemple), soit il vous faudra avoir une clef USB de 2 Go mini.

    Puis brancher la clef sur votre ordi et la repérer (elle s’appelle sdX il faut trouver X)

    lsblk

    ou  :

    sudo fdisk -l

    Et cloner le fichier iso sur la clef (la clef sdX, pas une partition sdX1)

    sudo cp /home/le-chemin-vers/ma-manjaro.iso /dev/sdX && sync

    ou, si pour une raison quelconque la clef faisait de la résistance :

    sudo dd bs=4M if=/home/le-chemin-vers/ma-manjaro.iso of=/dev/sdX && sync
    • Quand vous aurez lancé votre session live et constaté que Manjaro fonctionne sur votre ordi, vous pouvez passer à l’installation.
      Choisissez bien l’installateur graphique !
    • Si, comme moi vous avez eu la précaution de faire un /home séparé, n’oubliez pas de passer par “Gérez vos partitions et choisissez où installer Manjaro (avancé)“, d’y bien reprendre votre identifiant (et votre mot de passe pour simplifier).
    • Ensuite, l’install est classique, Manjaro a un wiki très complet qui vous éclaire sur plein de points.
    • Vous voudrez aussi sûrement la “traduction” de Pacman qui est un poil moins intuitif qu’apt-get (pour ceux qui viennent du monde *buntu/debian) 😉

    Post-installation

    • On commence par compléter l’installation de xfce4 :
    sudo pacman -S xfce4-goodies
    
    • Pour le post install, j’ai ajouté un raffinement pour la swappiness comme je le fais sur ma finalisation Xubuntu :
    • sudo rm /etc/sysctl.d/100-manjaro.conf
      sudo rm /etc/sysctl.d/99-swappiness.conf
      echo vm.swappiness=5 | sudo tee -a /etc/sysctl.d/99-sysctl.conf 
      echo vm.vfs_cache_pressure=50 | sudo tee -a /etc/sysctl.d/99-sysctl.conf 
      sudo sysctl -p /etc/sysctl.d/99-sysctl.conf
      
    • Pensons aussi à vérifier que les microcodes intel sont bien installés (si on a un processeur Intel évidemment 😉 ) :
    sudo pacman -S intel-ucode
    

    note : dans de rares cas le microcode intel a l’effet inverse de celui escompté et ralentit le système, il suffit alors de le désinstaller

    • Assurons-nous de la prise en compte des imprimantes
    sudo pacman -S manjaro-printer cups cups-filters cups-pdf cups-pk-helper system-config-printer
    • Pour améliorer la vitesse de téléchargement, si vous avez un ordi récent et une bonne connexion : cliquez ici
    • Puis j’ai installé les mêmes applications et thèmes directement dans le gestionnaire de paquets de Manjaro ; celui-ci est simple et ultracomplet, mais par contre un peu fastidieux lors des installs (il faut confirmer plein de trucs).Je l’ai réglé pour avoir accès à AUR (Arch User Repository) (qui remplace  PPA pour les lecteurs qui viennent de Xubuntu )

    Pour mémoire voici ce que je recommande (nous pouvons les installer très rapidement avec Pamac, (le gestionnaire de paquets) Pamac apparait normalement dans la zone de notification, il contient le gestionnaire de mises à jour et le gestionnaire de paquets (accessibles d’un clic droit sur son icône).Capture d’écran_2015-06-15_15-32-51

    donc je vous donne leur nom qu’il suffit de mettre dans la recherche  :

    Navigateur : Firefox et ses réglages optimaux
    Falkon (ex-qupzill) ou Vivaldi en navigateur de secours

    Client Mail : Thunderbird et sa finalisation

    Bureautique : LibreOffice (j’install libreoffice-fresh pour avoir la version la plus à jour) – Evince – Calibre

    Développement : Gedit (+plugins) – Idle

    Infographie : Gimp et l’extension gimp-plugin-gmic – Pinta – Fotowall – Shotwell – Inkscape – Glabels

    PtoP : Qbittorrent (pour sécuriser Qubittorrent, pensez à recopier le script de Metalux , enregistrez le en tant que qbt-multi-blocklists.sh  puis rendez-le exécutable et lancez-le via le terminal en passant :

    sudo chmod u+x /lecheminvers/qbt-multi-blocklists.sh
    sh /lecheminvers/qbt-multi-blocklists.sh
    

    Pour le rendre persistant, il faut remplacer qubittorrent par le chemin du script dans /usr/share/applications/qBittorrent.desktop

    Polices de caractères : Voir le tuto de l’almanet sur l’installation de fonts sous Linux

    Communication en ligne : https://apear.in ou Skype ou Discord

    Il faut pour cela avoir Flatpak :

    sudo pacman -S flatpak

    Puis pour Skype :

     flatpak install flathub com.skype.Client 

    Pour Discord :

    flatpak install flathub com.discordapp.Discord

    Pour les mises à jour de flatpak, vous pouvez créer un lanceur (clic droit sur le bureau), vous l’appelez Flatpak maj par exemple et lui donnez la commande :

    sh -ic "flatpak update -y; exec bash"

    Lors du premier lancement, autorisez le lanceur à être marqué comme exécutable.

    Assistance en ligneAnydesk 

    FTP : FileZilla

    Multimedia : AvideMux – Openshot – Rhythmbox – Lollypop – Parole – Handbrake – Brasero – Kazam

    Sauvegardes : BackInTime à préférer à Deja-Dup (à noter : le disque dur externe de sauvegarde doit être formatté …en ntfs avec deja-vu)

    Système : Tlp – BleachBit – Unetbootin – Xfce4-goodies – Synapse – Gparted – Grub-customizer

    Sécurité : Gsmartcontrol (Smartmontools) – Gufw – Clamav

    Gestion, formatage, partitionnement de disques : – gnome-disk-utility – gparted

    Pour Clamav il faut passer par là, https://wiki.manjaro.org/index.php?title=Clamav puis :

    touch /var/lib/clamav/clamd.sock
    chown clamav:clamav /var/lib/clamav/clamd.sock
    

    Compression/décompression d’archives : file-roller – unace – unrar – p7zip  -sharutils – uudeview

    Thème d’icônes : Faenza – Nitrux – Numix

    Dock : Docky

    Surveillance des variables système : conky-manager

    yaourt -S conky-lua conky-manager
    

    Puis je vais chercher ce pack de thèmes ci, celui-là et son complément – l’utilisation de conky-manager est très simple !


    Economiseur d’écran
    : Xscreensaver et ses extras – je vire cette horreur de light-locker 😉

    • Gufw et tlp sont installés par défaut dans Manjaro, activons les avec:
    sudo tlp start
    sudo systemctl enable tlp
    sudo systemctl enable tlp-sleep
    

    et

    sudo ufw enable
    sudo systemctl enable ufw
    
    • Si, comme moi, vous n’utilisez que Manjaro sur l’ordi concerné, il est plus joli de démarrer directement. Pour cela il faut modifier le grub, coup de pot, grub-customizer est directement disponible.
      • Dans grub-customizer sur l’onglet “Paramètres généraux”, je décoche “afficher le menu” et “recherche d’autres systèmes d’exploitation”.
    • A titre de coquetterie, comme j’aime bien le curseur de souris blanc de Xubuntu, j’ai cherché “xcursor” dans le gestionnaire de paquets, et installé xcursor-vanilla-dmz qu’il vous suffit ensuite de sélectionner dans les thèmes de la souris.  🙂

     

     

    • Dans le tableau de bord, chacun a ses choix, mais  je considère comme indispensable d’avoir capture d’écran que je règle (clic droit propriétés) sur “sélectionner une zone”,Pour activer l’impression d’écran (qui ne l’est pas toujours), allez dans (Paramètres] – [Clavier] – [Raccourci d’applications] et entrez un nouveau raccourci :
       xfce4-screenshooter -f

      ..que vous attribuez, bien sûr à la touche [imp écr] (ou [prtscr])

     

    • Pour bien mettre les traductions, vous pourrez faire deux choses :
    • Pour Firefox :
    sudo pacman -S firefox-i18n-fr
    
    • Puis allez dans [Paramètres] – [Manjaro gestionnaire de paramètres] et sur l’onglet “Paquets linguistiques disponibles” cliquez sur “Appliquer” en bas à droite.
    • J’en ai profité pour aller dans “Noyau” pour installer la dernière version. Pas forcément le bon choix pour tout le monde, mais, justement, ce choix de noyau est très utile !
    • Pour régler les débats entre QT et GTK+, après conseils avisés des membres du forum Manjaro, j’ai passé un petit:
    echo QT_STYLE_OVERRIDE=gtk+ | sudo tee -a /etc/environment
    
    • J’ai aussi installé quelques polices complémentaires (on utilise yaourt pour aller sur le dépôt AUR) :
    yaourt -S ttf-ms-fonts
    yaourt -S  cairo-ubuntu
    

    Puis il faut vérifier l’apparence dans les paramètres :

    Capture d’écran_2015-06-16_12-19-47

    • Si vous aidez en ligne ou vous faîtes aider, vous utilisez peut être Anydesk, il est directement disponible sur AUR, pour le rendre opérationnel, installez le par Pamac ou par :
    yaourt  -S anydesk
    

    Comme j’ai des disques durs WD, j’ai calmé le Load Cycle Count : https://dolys.fr/forums/topic/truc-calmer-cycles-de-chargement-tetes-disques-wd/

    Si, comme moi, vous n’utilisez pas le bluetooth, vous accélérerez le démarrage en créant un blacklist.conf :

    sudo -H gedit /etc/modprobe.d/blacklist.conf

    et ajoutant dedans :

    install bluetooth /bin/false 

    Petit bonus, si vous voulez des sons système : https://dolys.fr/forums/topic/tuto-sons-systeme-xfce/ (ce n’est pas grand chose, c’est juste pour ceux qui se sentent seuls la nuit :P)

    Voilà !

    Chez moi ça donne çà :

    Capture d’écran_2015-06-14_14-31-01

    ou ceci :

    Capture d’écran_2015-07-06_22-15-19

    Notez qu’une application ouverte utilise tout l’écran (cf vidéo ci dessous) :

    Capture d’écran_2015-07-06_22-16-53

    Manjaro apparaît comme très rapide à installer, très stable et très à jour (c’est la philosophie Arch Linux, cela dit, cela peut parfois aller un peu vite et bugger) ;  la maintenance semble des plus simples et avec la rolling release, sans étape problématique.

    Si vous aimez les interface graphiques, vous pouvez avoir accès à une logithèque simplifiée (moins riche que pamac ou octopi) : gnome-software.

    sudo pacman -S gnome-software

    Pour les mises à jour je les fais via l’interface graphique, mais de temps à autre je passe :

    sudo pacman-mirrors -f5 && sudo pacman -Syyu
     yaourt -Sua

    Si, pour une raison inconnue, ça coince, je passe le redondant :

    sudo pacman-mirrors -f5 && sudo pacman -Syy && sudo pacman-optimize && sudo sync && yaourt -Syyua
    

    En (très rare) cas de gros blocage (qui peut apparaitre sur un ordinateur pas mis à jour pendant trop longtemps), je passe l’un après l’autre (successivement, en repassant par le précédant après le suivant, jusqu’à aucun message d’erreur) :

    sudo pacman -Sy archlinux-keyring manjaro-keyring
    sudo pacman-key --populate archlinux manjaro
    sudo pacman-key --refresh-keys

    Et quand j’y pense, je nettoie les vieux paquets qui traînent avec :

    sudo paccache -rvk3
    sudo pacman -Sc

    Si d’aventure les devs se sont précipités puis ravisés et que vous vous retrouvez avec des paquets installés plus récents que ceux des dépôts :

     sudo pacman-mirrors -G && sudo pacman -Syyuu

    Si vous avez installé des paquets via Snap ou Flatpak pensez à leur mise à jour :

    sudo snap refresh flatpak update

    Touche finale : accélérer le chargement de certaines applis en amendant votre fichier hosts (crédit à andso ) Entrez dans le terminal toute la ligne de commande qui suit (merci à nany pour la syntaxe) :

    echo -e "VOTRE ANCIEN FICHIER HOSTs\n" ; cat /etc/hosts ; S="localhost" ; R="localhost "$(cat /etc/hostname) ; sudo sed -i "s/$S$/$R/" /etc/hosts ; echo -e "\nVOTRE NOUVEAU FICHIER HOSTs\n" ; cat /etc/hosts

    Pour la finalisation du bureau, vous pouvez regarder ici :

    Il y a un forum français très réactif, également !
    P.S. Si, comme moi, vous installez du GNU/Linux chez vos relations, pensez à vous faire une grosse clef UBS “couteau suisse” avec Easy2Boot, histoire d’avoir sous la main les distributions et variantes qui vont bien !

    [Note] – Si comme moi vous êtes habitués à utiliser parfois la commande top pour savoir quel programme consomme, sous Arch Linux, top a une configuration par défaut peu parlante, pour la régler, jetez un coup d’oeil ici !

    Bonus : amusez vous à passer

    sudo lshw
    lsblk
    lsblk -m
    

    La première commande listera tous les détails  de votre ordinateur,  la seconde votre partitionnement, la troisième les propriétaires et privilèges des partitions.

    Pour vous amuser avec le terminal : https://dolys.fr/forums/topic/fantaisies-terminal-linux/

    En bonus, pour que votre terminal justifie du nom de pacman !

    Bonus 2 : Si vous voulez explorer votre ordinateur à partir du navigateur, entrez

    file:///home/

    dans la barre d’adresses 😉

    😉

    [note] – une version en script de ce tuto est disponible ici, n’hésitez pas à y contribuer !


    ? Un jeune site que j'aime bien, la ferrari du T-shirt  ...bio en plus : https://goudronblanc.com
    C'est notre mécène ! 🙂

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.