rogn…

Toutes mes réponses sur les forums

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Articles
  • en réponse à : Thunar : Actions personnalisées #11901
    rogn...rogn…
    Participant

    Bonjour.

    >Ouvrir en mode administrateur
    gksu thunar %f Répertoires

    On va éviter les interfaces graphiques en mode super-user… c’est comme si j’allais sur un projet sur un GIT pour modifier des lignes de codes et des fichiers sur la branche master sans y déclarer une nouvelle version, et oups, le CTRL Z ne m’aide pas si j’ai foiré un truc.
    Le principe pour éditer un fichier ou un répertoire système passe d’abord par une sauvegarde, puis une copie dans son environnement du dit fichier/répertoire , puis de déployer ses modifications de son environnement à l’environnement root.

    en réponse à : Installer cvassistant sous Manjaro #11748
    rogn...rogn…
    Participant

    Salut 😉
    Un appel à make nécessite gcc d’installé sinon ça ne cherche même pas à compiler.
    Chez moi,

    gcc
    gcc-libs
    lib32-gcc-libs

    me permettent de faire un make.

    en réponse à : [Résolu] Network tuning #11717
    rogn...rogn…
    Participant

    Pour moi, le redémarrage c’est encore plus ouvrir le parapluie, car via sysctl -p les paramètres sont de suite appliqués. Pour rappel, c’est dans /proc que ça va taper donc c’est instantané. La swappiness et ces réglages vont de pair, mais j’imagine que d’autres ont déjà des paramètres custo donc le plus sage est de séparer les fichiers de configuration dans /etc/sysctl.d/

    Pour la pollution du réseau, j’imagine quand même que les routeurs ont des garde-fou mais on est jamais trop prudents. Notamment, je mets un treshold bien plus élevé que ce qu’Oracle ou IBM préconisent donc j’ai un serveur qui est mort de faim pour ainsi dire 😉
    Ensuite, ce sont les paramètres de selective acknowledgement et gradual speed increase qui sont peut-être à devoir remettre à 1 si jamais ça fout la zone.

    Avoir une sauvegarde de /proc/ est obligatoire avant de tuner ces paramètres (en ce qui me concerne, j’ai une VM où je peux les récupérer si besoin)

    Avant d’en faire un tuto, je dois encore affiner.

    en réponse à : [Résolu] Network tuning #11707
    rogn...rogn…
    Participant

    Hooo le mauvais que je suis ! Les ratios que je donne sont en Mega-Bytes par seconde, et non en Méga-Bits par seconde !
    Autrement dit je suis à 192 Mbps sur des routeurs 1Gbps, ce qui est une perf acceptable pour une connexion fibre WAN.
    Maintenant, j’applique les nouveaux paramètres suivants et augmente le treshold à 512 * 4K par socket.

    cat /etc/sysctl.d/99-sysctl.conf 
    #-----------------------------------------------------------------------
    #TCP and UDP Memory Managment for LAN 1GBps, with Low-Latency
    #use sudo sysctl -p /etc/sysctl.d/99-sysctl.conf to store parameters
    #-----------------------------------------------------------------------
    #TCP core max receive and send Buffer size (*4KB)
    net.core.rmem_max = 4194304
    net.core.wmem_max = 4194304
    net.core.optmem_max = 4194304
    #TCP core default receive and send Buffer size (*4KB)
    net.core.rmem_default = 2097152
    net.core.wmem_default = 2097152
    #
    #UDP-only ipv4 min receive and send Buffer size (4KB)
    net.ipv4.udp_wmem_min = 4096
    net.ipv4.udp_rmem_min = 4096
    #TCP-only min (*4KB), pressure and max. Pressure is the treshold when TCP reclaim buffer memory to move memory use down toward the minimum. 
    net.ipv4.tcp_wmem = 4096 2097152 4194304
    net.ipv4.tcp_rmem = 4096 2097152 4194304
    # = max(tcp_wmem) * 2 * numbers of clients / 4KB
    net.ipv4.udp_mem = 20480 20480 20480
    net.ipv4.tcp_mem = 20480 20480 20480
    #TCP Selective Acknowledgement (set:0 for Low-Latency)
    net.ipv4.tcp_sack = 0
    net.ipv4.tcp_dsack = 0
    net.ipv4.tcp_fack = 0
    #Gradual speed increase (set:0 for Low-Latency)
    net.ipv4.tcp_slow_start_after_idle = 0
    #
    #-----------------------------------------------------------------------
    #Swappiness parametes 
    #-----------------------------------------------------------------------
    vm.swappiness = 5
    vm.vfs_cache_pressure = 50
    

    Résultats, même le routeur du FAI comprend que le serveur a faim donc lui donne du Mbps en plus !

    Conclusion, même en ce qui concerne les perfs réseau, certaines distros se basent sur de vieux principes comme la swappiness. Quand on est sur un routeur 1Gbps, on peut tuner, mais il faut faire attention si on reste sur du 56k, ça peut polluer. D’où la nécessité de sauvegarder ce que contient /proc/sys/ avant de jouer sur ces paramètres 😉

    en réponse à : [Résolu] Network tuning #11702
    rogn...rogn…
    Participant

    Re, voici une nouvelle configuration qui semble plus stable. J’ai des ratios à 30 Mbps sans perte de vitesse dans les deux sens sur le sub-LAN. À cette vitesse, ssh tourne à 65% (mais comme je suis tout seul sur la ligne, ça n’impacte pas 🙂 )
    Cela s’applique sur du câble Cat5E, du Wifi AC 5GHz en WPA2 AES, et un routeur 1GBps .
    J’ai aussi modifié le MTU de la connexion qui de base est à 1500, pour 6000 (la boucle locale est à 65536 !)

    #TCP and UDP Memory Managment for LAN 1GBps, with Low-Latency
    #use sudo sysctl -p /etc/sysctl.d/99-sysctl.conf to store parameters
    #TCP max receive and send Buffer size (*4KB)
    net.core.rmem_max = 4194304
    net.core.wmem_max = 4194304
    net.core.optmem_max = 4194304
    #TCP default receive and send Buffer size
    net.core.rmem_default = 87380
    net.core.wmem_default = 87380
    #TCP min receive and send Buffer size (4KB)
    net.ipv4.udp_wmem_min = 4096
    net.ipv4.udp_rmem_min = 4096
    #TCP min , pressure and max. Pressure is the treshold when TCP 
    #reclaim buffer memory to move memory use down toward the minimum. 
    net.ipv4.tcp_wmem = 4096 87380 4194304
    net.ipv4.tcp_rmem = 4096 87380 4194304
    # = max(tcp_wmem) * 2 * numbers of clients / 4KB / reclaim buffer
    net.ipv4.udp_mem = 20480 20480 20480
    net.ipv4.tcp_mem = 20480 20480 20480
    #TCP Selective Acknowledgement (set:0 for Low-Latency)
    net.ipv4.tcp_sack = 0
    net.ipv4.tcp_dsack = 0
    net.ipv4.tcp_fack = 0
    #Gradual speed increase (set:0 for Low-Latency)
    net.ipv4.tcp_slow_start_after_idle = 0
    #
    #Swappinness parametes 
    vm.swappiness = 5
    vm.vfs_cache_pressure = 50
    
    en réponse à : [Résolu] Network tuning #11701
    rogn...rogn…
    Participant

    Salut 🙂
    Alors j’ai fait plusieurs tests.
    Mon routeur fait très bien passer les paquets, que ce soit en Wifi ou en filaire. C’est SSH derrière sur le serveur où j’ai fait du network tuning qui a presque du mal à suivre. \o/

    Par contre, je viens de découvrir que sur le routeur du FAI, il me priorisait le 2.4 GHz sur un poste et le GHz sur l’autre. Donc, après avoir tout mis en 5GHz, je multiplie par 5 le taux de transfert, mais je soupçonne la kommandantur d’être passée par là en ces temps de con-finement, car j’ai toujours 5 fois moins de vitesse de transfert que sur mon routeur.

    Pour la configuration pure du kernel, @nam1962
    Ce sont des paramètres qui vont taper dans /proc/sys/net , à l’instar des paramètres de swappiness qu vont taper dans /proc/sys/wm/ , la règle est la même, le fichier doit cependant exister.
    Maintenant, c’est au niveau valeurs qu’il faut jouer, j’ai appliqué les valeurs conseillées par Oracle pour du SGBD, mais peut-être qu’il y a mieux.

    Bonne journée 🙂

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)