Digitalisation et agriculture

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par nam1962 nam1962, il y a 1 an et 8 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #4441
    nam1962
    nam1962
    Admin bbPress

    L’évolution du métier agricole avec la digitalisation.

    La digitalisation touche tous les aspects : production/distribution.

    Le mouvement digital a plusieurs influences :

    • hacking (comment peut-on faire les choses autrement)
    • collaboratif
    • open source (la “recette” est publique, c’est sa transformation qui rémunère)
    • traitement des données temps réel
    • robotisation

    Côté hacking

    La permaculture et l’utilisation d’”objets intelligents” (capteurs, météo…) permet à de nouvelles structures, parfois toutes petites de re-créer une rentabilité, diversification :

    Production individuelle

    Permaculture

    Côté collaboratif

    C’est surtout la distribution qui est bousculée, entre internet et magasins dédiés :

    “Box” alimentaire

    “Hypermarché” agricole

    Distribution locale

    Pour l’open source

    Tant les outils que les produits sont concernés :

    Distribution open source

    Outils open source

    Pour le traitement de données et la robotisation

    Du drone à la planification de travaux via le net, tout est en train de débarquer à toute vitesse :

    Agriculture connectée

    Le Big Data agricole

    Et bien sûr internet renforce la capacité de l’agriculteur à se fournir en matériel :

    Fournisseurs en ligne

    L’idée globale est que l’utilisation de ces nouvelles ressources remet le pouvoir et la rentabilité à la main de l’agriculteur :

    • La gestion de son temps est optimisée par les outils de production
    • Sa production peut se diversifier
    • Il peut se mettre en relation quasi directe avec le consommateur final et s’adapter à ses envies et besoins de consommation.

    Bref, il peut se réapproprier les marges.

    Bien sûr, les outils digitaux permettent aussi d’optimiser la traçabilité et de simplifier le suivi des normes et réglementations.

    Ceci passe par une évolution vers le savoir informatique, cette même évolution qui touche des métiers totalement différent comme la finance (un trader qui ne sait pas programmer n’est plus trader…)

    Cela dit, il ne faut pas tant de temps pour être efficace digitalement (en 80 heures on a un utilisateur compétent).

    Les matériels/programmes, capteurs, etc peuvent etre déployés progressivement avec des coûts très inférieurs au matériel lourd que connaît la profession.

    Ceci est un avantage considérable sur d’autres industries ou la révolution numérique ne peut-être que brutale !

    [dkpdf-button]​


    ? Un jeune site que j'aime bien, la ferrari du T-shirt  ...bio en plus : https://goudronblanc.com
    C'est notre mécène ! 🙂

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.