Comment faire simplement une présentation professionnelle ?

l’Almanet doLys Gnu/Linux – Open Source – Entreprises Forums L’almanet doLys Open Source Comment faire simplement une présentation professionnelle ?

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par nam1962 nam1962, il y a 4 mois et 2 semaines.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #4000
    nam1962
    nam1962
    Admin bbPress

    Le défi de la présentation professionnelle

    Nous avons tous besoin de faire des présentations professionnelles.

    Nous avons connu ces grands moments ou il faut réaliser un Powerpoint pour le lendemain matin, – où certains slides prennent une heure à régler

    (“mais bon sang, où-est cette fonction de centrage” – “Ah zut ! Les caractères n’ont pas la bonne taille”)

    On finit par y passer la nuit et le résultat est fort approximatif.

    night-shift linux

    Nous avons tous assisté à des présentations dont on ne retient que les effets biscornus sur les slides (que l’on ne pouvait pas lire tellement ils étaient denses.)

    Nous avons enfin tous fait ou assisté à des présentations qui ont principalement occupé gâché notre temps tant la forme était naze et le fond sujet à débats.

    Ce tuto a pour objectif de vous donner les atouts :

    • sur le fond : comment présenter des arguments efficacement
    • sur la forme : comment construire une présentation simple et impactante

    A propos : une présentation est valable si elle est humaine, même avec quelques défauts, du moment que ni la forme, ni le fond ne distraient l’auditoire.

    Voyons donc comment gérer le fond et la structure de notre présentation pro.

    Pour le fond d’une présentation professionnelle, il faut une méthodologie claire

    Une présentation se conçoit en entonnoir puis se présente en pyramide tronquée.

    L’entonnoir :

    • contexte
    • contraintes
    • problème
    • solution

    Une fois notre “devoir” effectué, il suffit de l’inverser :

    Deux cas sont possible :

    1. C’est un “pitch”, première présentation d’un concept, produit, service..

    Nous allons alors inverser l’entonnoir en pyramide :

    • problème
    • solution
    • “call to action” (demande d’action)
    • questions aux interlocuteurs
    • annexes

    Ce que nous avions rédigé en contexte et contraintes deviennent des annexes.

    2. C’est une présentation de vente/conclusion

    L’ordre est légèrement différent :

    • solution
    • contraintes
    • “call to action” (demande d’action)
    • questions aux interlocuteurs
    • annexes

    Ce principe est simple comme l’outil Marp est simple :

    Pour faire intelligemment notre devoir, il est logique d’utiliser l’entonnoir , mais si nous présentons l’entonnoir,  l’assistance va débattre sur le contexte ou les contraintes (bref va nous troller).

    Avec les démarches en pyramide 1 et 2, nous amenons les questions qui sont le meilleur moyen de connaître les envies et émotions de l’assistance. Et là nous sortirons les annexes en support de nos arguments.

    Et bim ! Pas de discussion puisque nous avons les annexes : l’auditeur se dira :”celui-là a fait son devoir, il connaît mes objections, c’est un pro”.

    Si nous assistons à des présentations en entonnoir (ou si nous en faisons, ça m’est arrivé plein de fois), c’est tout simplement parce que le présentateur a eu une flemmingite !

    Une fois son devoir fait, il s’est précipité vers ses auditeurs. Et paf ! Raté, moments de solitude et tout…

    Maintenant, nous pouvons lui pardonner (je me pardonne aussi au passage 😛 ) : il n’avait pas Marp pour lui simplifier la vie.

    Si nous devons nous débattre avec un outil bureautique complexe et le stress d’une présentation, on cours à la cata !

    Si par contre, notre outil est une sinécure, nous pouvons nous concentrer sur le fond.

    Pour la forme d’une présentation professionnelle, il faut un outil simple

    Nous n’avons, ni vous ni moi, envie de perdre notre temps à apprendre de la bureautique à deux balles

    Quand on fait une présentation, le but est de transmettre des informations et obtenir une action, c’est tout.

    Pour se concentrer sur cet objectif, j’utilise l’outil Marp basé sur le Markdown.

    Vous trouverez l’outil Marp en cliquant sur ce lien vers le site de Marp

    Le Markdown nous permet de nous concentrer sur le fonds, la forme étant prise en compte pour un résultat lisible et épuré. Ça, ça fait et c’est pro (car cela respecte le lecteur, spectateur, auditeur..)

    Marp ajoute à cela la possibilité de faire en un tournemain un présentation par slides.

    Il ne faut que quelques minutes pour savoir l’utiliser et c’est là aussi un atout majeur.

    De fait, il faut moins de temps pour savoir maîtriser Marp qu’il n’en faut pour finaliser un slide Powerpoint ou Impress quand nous nous sommes perdus dans le menu des options ! 😀

    Voici une vidéo qui vous montrera comment en quelques instants, vous pouvez réaliser une présentation.

     



    Vous pouvez télécharger le résultat : Exemple pdf Marp

    …et ici le document de travail, (par sécurité il est au format .txt, une fois téléchargé, renommez le en .md et vous pourrez tout de suite l’éditer avec Marp). Exemple Marp Markdown

    Pour le Markdown, voici un article de l’Almanet sur lequel vous trouverez les règles de syntaxe, franchement il faut 5 minutes pour être opérationnel, c’est vraiment la richesse de cet outil !

    Voilà ! Je vous souhaite désormais des prez top : vous avez les outils pour (pour votre talent et votre compétence, j’en étais sûr dès le début 😉 )

    N’hésitez pas à poser des questions sur cet article, grâce à vous il pourra s’améliorer.

    Si vous avez des questions sur votre cas particulier, je serai ravi d’y répondre à titre professionnel : je pourrai vous proposer un coaching personnalisé pour peaufiner votre talent de présentateur !


    ? Un jeune site que j'aime bien, la ferrari du T-shirt  ...bio en plus : https://goudronblanc.com
    C'est notre mécène ! 🙂

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.